Dans chaque pays où nous intervenons, nous veillons à mettre en oeuvre le plus rapidement possible des activités génératrices de revenus (AGR) en parallèle des actions humanitaires menées. Ces AGR sont indispensables à la pérennisation de nos projets car elles contribuent à leur financement. C'est aussi le moyen le plus direct de responsabiliser et de rentre autonome les populations locales dans leur développement.


BANQUES CEREALIERES - NIGER

Au Niger, Les conditions climatiques très rudes mettent régulièrement à mal l’agriculture et les récoltes, entraînant des crises alimentaires et une flambée du prix des céréales. Durant ces périodes de soudure, les populations les plus pauvres sont les plus touchées et la famine fait des ravages. Pour palier à ce problème, 10 banques céréalières ont étés implantées par MOND’ACTION afin d’assurer la stabilité alimentaire des villages qui en bénéficient. Chaque banque est autonome et gérée par un comité de gestion dont les membres ont étés formés par MOND’ACTION. Les bénéfices générés par les ventes, sont réinvestis dans l’achat de céréales lorsqu’elles sont à bas prix.


MARAÎCHAGE - NIGER (Lilingu)

Des cultures maraîchères ont été mises en place dans plusieurs villages. Les villageois y cultivent salades, oignons, calebasses... Toutes les récoltes permettent de subvenir aux besoins de la population, et sont également revendues pour faire des bénéfices.


MOULINS - NIGER

MOND’ACTION a mis en service plusieurs moulins dans les villages de brousse. Ils permettent de dégager des bénéfices lorsque les villageois viennent y moudre les céréales.